Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestRss

Que viva Chocolat !

 

 

"Chocolat!" avec un point d’exclamation comme un slogan, un ordre, une incantation… Cette exposition à Bruxelles s’adresse aux amoureux de la dive fève comme aux curieux.

 


Histoire, évolution et sociologie du chocolat, c'est l'approche pédagogique que le Centre Albert Marinus de Bruxelles vous propose avec son expo "Chocolat !". Vous y découvrirez les origines et l'évolution de la consommation du chocolat à travers un ensemble de gravures, d'ouvrages anciens, d'affiches, de pièces d'orfèvrerie, de faïence et de porcelaine ainsi que d'une exceptionnelle collection de moules anciens. La thématique de ces moules n'était pas gratuite : abécédaire, ouverture sur d’autres civilisations ou leçon d’histoire, ils éveillaient la curiosité des enfants.

Des oeuvres d'artistes contemporains viennent compléter cette vision. Comme à son habitude, le Centre Marinus rassemble pour l'occasion des pièces originales issues de grandes institutions muséales mais aussi de galeries et de collections privées. Il met également en évidence le travail de deux chocolatiers, le Belge Pierre Marcolini et le Japonais Es Koyama.
 

C'est à une denrée universelle, incontournable et gourmande mais aussi sociologiquement marquante, à son histoire et à son évolution, qu'est consacrée l'exposition "Chocolat!" au Centre Albert Marinus de Bruxelles. À l’exemple du vin, considéré comme un produit noble, le chocolat possède une incontestable charge affective. Lié aux souvenirs de l’enfance, le chocolat peut être comparé à la madeleine de Proust tant sa consommation a le pouvoir de faire revivre les souvenirs et d’évoquer les impressions fugitives du passé. Consommé de manière quotidienne, il appartient à l’imaginaire des Belges. Et au vôtre ?
 

Des Aztèques aux petits déjeuners d'écoliers


Issu du Nouveau monde, le chocolat pénètre en Europe via l’Espagne à la fin du XVIIe siècle. Pendant tout le XIXe siècle, le chocolat voit son offre se diversifier et sa production augmenter de manière considérable. Amérique centrale, Brésil, Afrique occidentale et même Asie du Sud-Est, de 1870 à 1900, l’exportation de la matière première a été multipliée par 700 %.


Les progrès industriels, la hausse progressive du niveau de vie, la chute des prix de la matière première créent une nouvelle ère, celle du chocolat pour tous. Désormais le chocolat pénètre dans tous les milieux et trouve un nouveau client : l’enfant. A partir des années 1930, le chocolat entre dans la composition de la ration quotidienne de l’écolier.


Consommé par tous depuis la Belle époque quels que soient l'âge et le milieu, le chocolat est une évidence. C'est donc à une denrée universelle, incontournable et gourmande mais aussi sociologiquement marquante, à son histoire et à son évolution, qu'est consacrée l'exposition du Centre Albert Marinus.


Infos

Musée communal de Woluwe-Saint-Lambert
40 rue de la Charrette
1200 Bruxelles
Tel. : 00 32 2 762 62 14
www.albertmarinus.org

Jusqu’au 13 mai 2012
Du mardi au dimanche de12h à 17h30 (fermé le lundi).
Entrée gratuite.
 

Crédits-photos : Cacao in Berthe Hoola van Nooten, "Fleurs, fruits et feuillages de l'île de Java". Bruxelles, Muquardt, ca 1880. (Bruxelles Bibliothèque royale) ; Ensemble de moules à chocolat, (Collection Irène et Henry Dorchy) (Photo : J-M De Pelsemaeker) ; "Globe-truffe", Xavier Harcq.