Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestRss

Quand Folon répond au poète

 

Jusqu’au 11 septembre 2011


« Est-ce que la véritable fidélité à un poète, ce n’est pas d’en donner sa propre lecture ? » interrogeait Folon. L’artiste n’illustrait pas, il donnait son interprétation de Prévert, Bradbury, Lewis Carroll…. Sa Fondation en a fait une expo thématique pour petits et grands.


 

Dans le cadre de l'année à thème du tourisme wallon "La Wallonie des grands écrivains", la Fondation Folon a conçu "Des images pour des mots", une rencontre entre l'image et l'écrit où le talent d'illustrateur de Folon est mis à l'honneur.

La cinquantaine d'œuvres exposée (aquarelles et gravures) présente le travail d’illustrateur de l’artiste à travers une sélection de textes de grands auteurs. Découvrez les images poétiques et colorées imaginées par Folon sur les mots de Prévert (Déjeuner du Matin - Pourquoi, Pourquoi - Il faut passer le temps...), Apollinaire (Et toi mon cœur...), et voyagez dans les univers oniriques et fantastiques de Jorge Luis Borges (Les Ruines Circulaires), Lewis Carroll (Alice au pays de merveilles), Franz Kafka (La Métamorphose), Boris Vian (L’Automne à Pékin)...

Poète graphique, associant la pureté des formes à la douceur des couleurs, Folon a débuté sa carrière en tant qu’illustrateur. C’est en 1960, avant qu’il ne soit véritablement reconnu en tant qu’artiste, que les magazines américains "Esquire", "The New Yorker" et "Horizon" acceptent de publier ses dessins sans même l’avoir rencontré.

Devant la poésie, on est libre d’inventer d’autres images

A la fin des années soixante, son ami l’écrivain et journaliste Giorgio Soavi lui propose d’illustrer "La Métamorphose" de Kafka. Tout le talent de Folon réside dans le fait de parvenir à préserver l’humanité qui subsiste en cet homme qui, un beau matin, se réveille sous les traits d’un insecte. Ce travail réalisé en 1973 inaugure une longue série d’illustrations d’œuvres de grands auteurs.

Avec Milton Glaser, il partage l’illustration des poèmes d’Apollinaire. Raymond Lévy l’amène à illustrer une nouvelle de Jorge Luis Borges et les "Oeuvres complètes" de Jacques Prévert en sept volumes, travail dans lequel il s'immerge pendant un an, aboutissant à 84 aquarelles. Les Editions André Sauret lui commandent l’illustration de "L’Automne à Pékin" de Boris Vian... En définitive, c’est près d’une vingtaine d’œuvres que Folon est amené à illustrer.

Pour enrichir cet événement, sont également proposés des "ateliers artistiques intergénérationnels". En compagnie de Marie de Salle, illustratrice et animatrice à la Fondation Folon, du 5 au 8 juillet et du 23 au 26 août, offrez-vous une initiation en famille à l'aquarelle, au collage, au modelage, etc...

Des promenades contées "Au pays des Merveilles de Folon" sont également proposées au cours de l'atelier du mois de juillet avec la conteuse Diane Sophie Geerts.
 

Infos :

Fondation Folon

Domaine Régional Solvay - Drève de la Ramée, 6A - 1310 La Hulpe
Tél. : 00 32 2 653 34 56 - Fondation Folon.

Tarifs :
Expo temporaire : 5 € - Expo temporaire + musée : 10 €
Promenade contée : Adultes/seniors : 4 € - Enfants/jeunes de moins de 26 ans : gratuit
Promenade + musée : Adultes/seniors : 10 € - Enfants à partir de 6 ans : 5€ - Jeunes : 6,5 €
Forfait famille (2 adultes ou seniors + 3 enfants) : 20 €

 

Crédits-photos : La Métamorphose - Franz Kafka © Fondation Folon ; Le Déjeuner du matin - Jacques Prévert © Fondation Folon ; L’Automne à Pékin - Boris Vian © Fondation Folon