Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestRss

Namur : Un peu d'histoire


© OPT / J.P. Rémy /© OPT / J.L.Flémal / © OPT / J.P. Rémy /

 

Une ville très convoitée

La situation stratégique de Namur lui vaut de subir une multitude de sièges dès l’époque romaine. Les Romains sont les premiers à comprendre l’intérêt commercial qu’ils peuvent tirer d’un port posté au confluent de la Sambre et de la Meuse. La ville s’agrandit sous les Mérovingiens et, au Xe siècle, le comte Bérenger élève un premier donjon sur l’éperon rocheux qui domine la Meuse et son affluent.
 

Au fil des siècles, Namur est convoitée par toutes les puissances européennes. La ville passe aux mains des Bourguignons, puis des Espagnols en 1506. Philippe II en fait même une base de reconquête lors de la Contre-Réforme. En 1577, le château est pris par Don Juan d’Autriche. A partir de la fin du XVIIe, les attaques se succèdent ; le siège de 1692 dirigé par Vauban en présence de Louis XIV a un grand retentissement. Vauban renforce les fortifications, faisant de la citadelle l'un des plus grands ouvrages de défense d'Europe. Mais la ville est reprise en 1695 par Guillaume III d’Orange. En 1746, ce sont les armées de Louis XV qui investissent la ville. Celle-ci est rendue en 1748 à l’Autriche et l’Empereur Joseph II démolit ses fortifications. En 1792, les révolutionnaires s’emparent de Namur dont ils sont chassés l’année suivante par les Autrichiens. Le dernier siège de la ville, en 1794, la rend aux Français.
 

En 1815, après la bataille de Waterloo, l’arrière-garde du maréchal Grouchy s'installe à Namur. En 1816, la citadelle est reconstruite par les Hollandais. Pendant la guerre de 1914-1918, la ceinture de forts, élevés à la fin du XIXe, oppose une héroïque résistance à l’ennemi. Cependant, la ville est envahie et, en outre, pillée et incendiée en partie le 23 août 1914. Prise en mai 1940, Namur est touchée jusqu’en 1944 par plusieurs bombardements. 

 

Les principaux sièges, du XVe au XIXe siècle :
- 1488 : Namurois contre Etats de Bourgogne
- 1577 : Don Juan prend la Citadelle par surprise
- 1692 : par Louis XIV
- 1695 : par les Alliés (Hollandais, Anglais, Brandebourgeois ...)
- 1746 : par les Français
- 1792 : par les Français
- 1794 : par les Français
- 1830 : par les Révolutionnaires belges