Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestRss

Liège, provocante et fêtarde comme il se doit

 

Beau programme au Musée de la Vie wallonne en ce mois d’août : une expo irrévérencieuse et des concerts d’été dans le cloître. Provocation ou distraction ? Les deux mon capitaine.




L’exposition "L’Art de l’Irrévérence" est ouverte gratuitement au grand public jusqu’à fin août. Les œuvres exposées jettent un regard percutent sur l’irrévérence et son influence sur des artistes de tous horizons. Pour l’illustrer, sont mis en exergue des travaux de plasticiens belges francophones, des précurseurs aux créateurs émergents.
Volontiers frondeurs et insolents, les Liégeois cultivent de longue date une forme d’humeur rosse qui s’apparente tantôt à l’humour noir, tantôt à l’humour vache, étant entendu que l’humour est souvent, à Liège comme ailleurs, la politesse du désespoir… L’exposition "L’Art de l’Irrévérence", produite par le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, est organisée par le Centre wallon d’art contemporain La Châtaigneraie à Flémalle et le Service culture de la Province de Liège.


Coup de projecteur sur une vingtaine d’artistes incontournables, réputés pour leurs provocations spectaculaires, et qui ont éclos ces trente dernières années. Elle réunit une vingtaine d’artistes contemporains vivant en province de Liège, qui usent des moyens d’expression de toutes disciplines : installation, vidéo, performance, photographie, peinture, sculpture. Dans une joyeuse mêlée intergénérationnelle, elle croise notamment les propos distanciés ou irrévérencieux de : Roland Breucker, Dominique Castronovo et Bernard Secondini, Ronald Dagonnier, Messieurs Delmotte, Eric Duyckaerts, Jacques Charlier, Laurent Impeduglia, Pierre Kroll, Sophie Langohr, Jacques Lizène, Capitaine Longchamps, Thomas Mazzarella, Werner Moron, Benjamin Monti, Johan Muyle, Jean-Louis Nyst, Phil, André Stas, Pol Pierart et Marie Zolamian. A lire en complément de l’exposition, un chouette abécédaire "Petit Guide de l'Irrévérence au Pays de Liège", sous la direction d’Alain Delaunois.


Et pour chanter tout l'été, ne manquez pas les concerts d'été au musée avec deux événements en plein air le dimanche après-midi  : le 7 août, les cuivres du quintette South Belgian Brass ; le 21 août, Klezmic Zirkus et ses variations musicales surprenantes.
Unis depuis plusieurs années par leur passion, les membres deThe South Belgian Brass, Nicolas Batter (trompette), Paul Maron (cor), pierre Prévot (trombone), Pascal Créteur (trompette), Pierre Malempré (trompette) et Pierre Schyns (trombone basse), tous issus des conservatoires royaux de Belgique, proposent une programmation variée qui va du classique à la variété.
Quand la musique klezmer rencontre jazz, rock et fusion… "La musique de l’Est, le jazz et l’impro tiennent un rôle important, mais ce groupe a su digérer calmement les inspirations musicales d’une équipe de musiciens" (clarinette, accordéon, trombone, contrebasse, batterie) qui peut à tout moment partir dans tous les sens". Ca va danser dans le cloître...

Infos

Musée de la Vie wallonne
Cour des Mineurs                       
4000 Liège
Tél. +32 (0)4 237 90 50 - Musée de la vie wallonne

Exposition "L’Art de l’Irrévérence"
à l’Espace Saint-Antoine
Jusqu’au 28 août 2011
Du mardi au dimanche de 9h30 à 18h00
Entrée gratuite
En savoir plus sur les artistes : www.viewallonne.be/files/mvw/irreverence.pdf

Concerts d’été dans le cloître
Tarif : 2,50€
Ticket combiné avec une visite du musée : + 2€
- Dimanche 7 août à 16h30 : The South Belgian Brass
- Dimanche 21 août à 16h30 : Klezmic Zirkus

 


Crédits-photos : "Peinture pour cirage de pompes" © Jacques Lizène ; Concert dans le cloître - juillet 2010 © Musée de la vie wallonne ; "Neige" (snowman) 2010 © Capitaine Lonchamps.