Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestRss

L'art raffiné des estampes d'Utamaro

 

En raison de leur qualité et de leur nombre, les estampes japonaises des Musées d’Extrême-Orient forment une collection unique et réputée dans le monde entier. Pour des raisons de conservation, elles ne sont pourtant montrées au public qu’exceptionnellement, et pour des périodes limitées. Ce printemps, fleurit sur ces murs une sélection des oeuvres de Kitagawa Utamaro. Exceptionnel.

 

 


Utamaro (1753-1806) est considéré comme l’un des grands maîtres de l’art japonais de l’estampe (ukiyo-e). Son oeuvre est un hommage à la femme. Il fut le premier à réaliser des portraits féminins rapprochés, alors que le gros plan n’était jusque là utilisé que pour les représentations d’acteurs du théâtre kabuki.

 

À l’origine, il s’intéressait principalement à la beauté des jeunes courtisanes, aux hôtesses des salons de thé ou à d’autres mondaines d’Edo (l’actuelle Tokyo). Mais au fil du temps, il se mit également à représenter, avec le même raffinement et la même subtilité, des femmes mûres, anonymes, dans leurs occupations quotidiennes, avec leurs enfants.

 

Les estampes d’Utamaro sont exposées à partir du 4 avril dans le Musée d’Art japonais en deux présentations successives d’environ une soixantaine d’oeuvres. Le changement aura lieu le 27 avril. Ainsi, le public pourra admirer, au total, 112 oeuvres du maître.

 

Si vous le pouvez, couplez la découverte de l'art raffiné d'Utamaro à la visite des Serres royales de Laeken voisines et ouvertes uniquement du 13 avrl au 6 mai. Deux événements exceptionnels qui se marient à merveille.

 


Infos

 

"Utamaro – Les douze heures des maisons vertes et autres beautés"
03/04 – 27/05/2012

Musées d’Extrême-Orient (Musée d’Art japonais)
44 avenue Van Praet 44
1020 Bruxelles (Laeken)
www.mrah.be
Tel. : 00 32 2 268 16 08


Horaires : mardi - dimanche, 9:30 - 17:00 ; fermé le lundi, ouvert le 1er mai.

Prix d’entrée : 4 €, 3 €, 1,50 € (incluant l’accès à la Tour japonaise et au Pavillon chinois)

Accès :
- Trams : 3 et 7 (arrêt Araucaria)
- Bus : 53, De Lijn 230, 231 et 232 (arrêt De Wand)

 

Crédits-photos :  Utamaro hitsu, "Les douze heures des Maisons vertes : L’heure du Tigre", vers 1794 (Kansei 6) © Tsutaya Jūzaburō, Kiwame, Inv. 3, provenance E. Michotte, achat 1905 ; "Les douze heures des Maisons vertes : L’heure du Bœuf", vers 1794 (Kansei 6) © Tsutaya Jūzaburō, Kiwame, Inv. 2, provenance E. Michotte, achat 1905 ; "Mère et enfant", vers 1797 ©Moriya Jihei, Inv. 166. Prov. E. Michotte, achat 1905.