Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestRss

Festival du film Offscreen : vous avez dit bizarre ?

 

Du 7 au 25 mars 2012

Films pulp, thriller, fantastique, horreur, gore et délicieux nanars font votre bonheur ? Le Festival du film Offscreen à Bruxelles est pour vous. C’est le rendez-vous incontournable des amoureux du cinéma de l'étrange et culte.

 


La 5e édition de l'Offscreen Film Festival s'ouvrira le mercredi 7 mars avec l'avant-première de "Keyhole", le dernier film du réalisateur canadien Guy Maddin. Le voyage hypnotique et surréaliste d'un homme tentant de rejoindre sa femme dans la chambre à coucher d'une maison labyrinthique pleines de souvenirs et d'images fantomatiques.

Voilà qui colle parfaitement avec la thématique principale de cette édition : Home Sweet Home... Offscreenvous a sélectionné avec soin une rétrospective d'une trentaine de films de maisons hantées et de “home Invasion” qui vont réduire en pièces la notion de foyer comme havre sécurisant.
À côté des classiques et des films de série B, Offscreen vous dévoilera quelques pépites sortant des sentiers battus : "Demon seed", "The dead mountaineer hotel", "Massacre à la tronçonneuse" ou "In a glass cage", autant de tous films qui font preuve d'une approche différente de la thématique domestique.
 

Vitrine de nouveaux réalisateurs indépendants, des films cultes et des genres décalés

A ne pas manquer cette année : deux concerts cinématographiques ! Le collectif italien Calibro 35 viendra au Bozar le mardi 13 mars jouer live la bande originale du polar italien, "Almost human", réalisé en 1974 par Umberto Lenzi. Et le vendredi 16 mars, le big band hollandais The B-Movie Orchestra fera trembler le Beursschouwburg sur ses fondations avec la musique groovy et les images flashy des meilleures séries B des années 60 et 70.

Enfants s’abstenir, me direz-vous ? Que nenni, le festival a pensé aux plus petits avec une séance spéciale Offscreen de Cineketje, le programme mensuel du Cinéma Nova à destination des enfants. Une série de courts (principalement) muets pour enfants à partir de 6 ans.

Avec la section Offscreenings le festival propose une petite sélection de films singuliers, inédits ou récents, qui se situent à la pointe du cinéma contemporain, comme "Guilty of romance", le nouvel opus de l'enfant terrible du cinéma japonais Sion Sono. Mais aussi "David wants to fly", documentaire étonnant sur l'adoration suspecte de David Lynch pour la méditation transcendentale. Ou encore deux pépites étranges réalisées par le duo sicilien Cipri & Maresco.

Côté hommages, l'Italie sera à l’honneur avec deux piliers du cinéma de genre transalpin : Ruggero Deodato avec la projection de son grand classique du genre "Cannibal Holocaust", mais aussi "The Barbarians" et "Live like a cop, die like a man".
Avis aux amateurs de pulp, Umberto Lenzi sera également présent en personne lors du dernier week-end du festival.  Dans ses bagages, des copies rarement montrées de "Paranoia" et "Cannibal Ferox" qui seront projetées au Cinéma Nova.

A noter, une conférence intitulée "The good, the bad and the ugly of cult" se penchera sur les raisons qui amènent certains très mauvais films à devenir des objets de culte mondial. La projection de "The Room" au Cinéma Nova, oeuvre d'un réalisateur doté de l'ambition d'Orson Welles mais du talent d'Ed Wood, servira d'illustration parfaite. "Ce ratage hilarant constituera à n'en pas douter le plaisir coupable du festival !" promettent les organisateurs.

Infos :

Festival du film Offscreen
Du 7 au 25 mars 2012
Lieux : cinéma Nova, Cinematek, Bozar cinéma, Cinéma Rits, Théâtre de la Bourse.
www.offscreen.be
 

Crédits-photos : Lenzi & shortscreens © Offscreen ; Keyhole © ED Distribution.