Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestRss

Bruxelles, Mons et merveilles : La vie est belge !


Indéniablement à la mode, la Belgique s’affiche sur les écrans, dans les médias, sur les podiums, les scènes et dans les assiettes. Mais qu’est-ce qui motive cet engouement ? Deux heures de vol pour un décalage immédiat, et vous le saurez.

 


© WBT - thomasblairon.be / © WBT-G.Batistini /© WBT-RicardoDelaRiva

 


Bruxelles en mode éclectique

Certes, il y a Jacques Brel, l’envoûtante Grand-Place médiévale, la BD et le Manneken-Pis, mais la capitale belge est surtout la championne du grand écart culturel, avec son cosmopolitisme. Absolument décomplexée, on y trouve tout et son contraire dans un joyeux désordre qu’elle assume et qui fait son charme : des buildings post-modernistes aux bijoux Art Nouveau, du musée du slip au musée Magritte, de la BD aux enluminures...


Toutes griffes dehors

Tous les quartiers qui nous intéressent sont concentrés et accessibles à pied. A taille humaine, Bruxelles a le don de faire voisiner adresses en vue ou en devenir, à un jet du Manneken-Pis. Du vintage dont elle est la reine, aux créateurs et designers du quartier Dansaert qui font le buzz, on trouve de tout, à prix souvent raisonnables...


Comme un vent de belgitude

En perpétuelle effervescence, Bruxelles offre une scène musicale dynamique, des créateurs et des designers inventifs, des événements festifs urbains décapants et des expositions d’envergure internationale. Il se passe toujours quelque chose dans cette capitale qui brasse tous les courants et toutes les influences. Arts scéniques, concerts, performances contemporaines, grands maîtres classiques.

 


©Pascale Beroujon


Un saut de puce à Mons

Mons, c’est la bonne copine qui vous fait un signe de bienvenue du haut de son beffroi classé Unesco. Une nouvelle amie que l’on apprécie autant pour son charme classique de ville historique que pour sa fantaisie. En témoigne son incomparable Ducasse, au cours de laquelle ferraillent un dragon vert et le chevalier Saint-Georges. Mais cette ville située à 1 heure au sud de Bruxelles, est surtout connue pour la convivialité de ses habitants et son art de vivre. Une destination week-end inattendue et originale dont on parlera d’ici peu...


Bam. Warhol fait Pop !

Les Beaux-arts de Mons (BAM) ont rouvert leurs portes de manière retentissante avec une expo inédite d’Andy Warhol visible jusqu’au 19 janvier 2014. Une ouverture qui signe les actions du pôle muséal de cette ville dynamique. Car le choix est vaste entre les œuvres d’art contemporaines présentées aux anciens Abattoirs, au Mac’s, les créations scéniques du Manège, les expos de la salle Saint-Georges et du BAM, les visites de la maison Van Gogh de la collégiale Sainte Waudru et du délirant musée Duesberg, les futurs artothèque et Historium. Une richesse patrimoniale et technologique qui va aller grandissant jusqu’en 2015, lorsque Mons sera Capitale européenne de la culture et qu’elle accueillera, dès janvier 2015 une expo sur l’artiste qui eut sa révélation à Mons : Vincent Van Gogh.

Mons a faim de créativité

Au détour de ses ruelles pavées sinueuses, vous croiserez de « Vilaine fille, mauvais garçon », « la Cinquième saison », « les Enfants gâtés », « les Gribaumonts »... Derrière ces drôles de noms se cachent nombre de brasseries et restaurants gastronomiques où l’on vient déguster une cuisine inventive dans une ambiance souvent bon enfant. Terre de restos, avec ses étoilés Michelin, Mons a vu naître des chefs de renom à la créativité jamais démentie. Dernier en date ? Jean-Philippe Watteyne, révélation de "Top Chef 2013" qui officie à I-Cook. Indéniablement à Mons, la gourmandise est un très joli défaut.